Matriochkas, les filles de la guerre

Un film de Helena Bengoetxea

En développement
Durée : 52 et 90 mn
Copyright Prévisionnel
Juin 2020
Cinq femmes nonagénaires, apparemment ordinaires, cachent des vies extraordinaires empreintes de déracinement et d'exil : de l'Espagne à la Russie, puis à Cuba. Certaines de ces « filles » y vivent toujours tandis que d'autres sont finalement retournées en Espagne après plus de 30 ans passés sur l'île caribéenne.

Au printemps 1937, le gouvernement basque lança un appel à l'aide internationale sous le slogan "Sauvons les enfants" devant l'arrivée imminente des troupes franquistes à Bilbao. Sept pays dont l'URSS, répondent à l’appel. Environ 3 000 enfants, originaires pour la plupart du Pays basque et des Asturies, vont grandir un peu partout sur le territoire soviétique.
Isabel, Alicia, Julia, Araceli et Teresa font partie de ces enfants. Petites filles, elles ont fui l'Espagne puis vécu leur jeunesse en exil en URSS, où elles ont été formées. Une fois adultes, elles se sont rendues à Cuba où elles ont vécu et travaillé. Elles faisaient partie de l'expédition qui, au début des années 1960, s'était rendue dans l'île caribéenne depuis l'ancienne Union soviétique pour y travailler. Ce sont les "filles de la guerre", des femmes d'une autre époque plongées dans un monde trouble où tout était possible.

Co-producteurs : Sincro Produccion (Espagne), Haruru Filmak (Espagne),
Yamila M. Montero (Cuba)
En partenariat avec Euskal Telebista – EITB (Espagne) et Kanaldude (France)

Avec le soutien de l’Eurorégion Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre 2019 et le gouvernement de Navarre